Classe 1 metre

A+ A A-

List of the all categories

Technique

Décompte Audio pour les départs

De plus en plus de clubs se proposent d'organiser des régates VRC.

Les décomptes audio pour les départs sont recherchés pour proposer des départs "sans faille".
    
Avec l'aimable accord de Bernadette Delbart et Georges Ozoux, l'association de classe met en ligne une bande audio de départ de type championnat de France. Pour des problèmes de droit d'auteur, nous n'avons pas mis en ligne une bande audio avec fond sonore musical. 

Vous trouverez ci-dessous un départ sans musique.

Nous allons vous proposer maintenant d'insérer un fond musical de votre choix.

Pour celà, il vous faut un logiciel éditeur audio numérique. Nous avons choisi Audacity pour sa taille, sa facilité d'utilisation et du fait qu'il soit libre. vous pouvez télécharger ce logiciel à l'adresse suivante: http://audacity.sourceforge.net/ . Une fois le logiciel téléchargé et installé, il vous faut aussi une bande musicale, de préférence au format mp3. Nous avons maintenant tout ce qu'il faut pou travailler.
 

Lancer le logiciel Audacity. Ouvrir la bande audio de départ VRC (commande "Fichier - Ouvrir").


 

Nous allons enlever le "battement du cœur entre les 2 minutes et le signal préparatoire. Pour cela, on zoom la plage sonore (avec l'outil zoom représenté par une loupe), on sélectionne la plage (avec l'outil de sélection).

 Nous allons rendre la sélection muette avec l'outil "rendre la sélection muette"

 On effectue la même chose entre les 1minute 30 et 1 minute.

On importe maintenant notre fond musical (commande "Projet - Importer Audio...").



Avec l'outil "Ajustement temporel", vos déplacer le début de la bande de départ où vous voulez en fonction de votre fond sonore.

On sélectionne sur le fond sonore la partie équivalente des paroles de la bande annonce pour rendre le son muet (avec l'outil "rendre la sélection muette).

On sélectionne sur les deux premières secondes avant la zone muette pour faire un fondu décroissant, avec la comme "Effet - Cross Fad Out".

On sélectionne sur les deux dernières secondes après la zone muette pour faire un fondu croissant, avec la comme "Effet - Cross Fad In".

On obtient ainsi un fondu enchaîné entre la bande sonore et l'annonce.
On effectue la même opération pour le signal des 1 mn 30s.      

Pour le signal préparatoire, il est souhaitable que la musique s'arrête au moins 3 seconde avant le signal.
On sélectionne donc la bande sonore, 3 secondes avant le signal préparatoire jusqu'à la fin de la bande sonore, et on la supprime (commande "Edition - Couper").

Ensuite, on effectue un fondu décroissant (cross Fade Out) sur les deux dernières secondes.      


     

A ce stade, le décompte audio avec fond sonore est prêt. Il faut l'enregistrer au format mp3 par l'intermédiaire de la commande "Fichier - Exporter comme MP3".

Maintenant, c'est à vous de jouer .............

   

Plans gratuits de Ch H Detriche

L'association de classe met à votre disposition des plans, avec l'aimable autorisation de Ch H Detriché.
Cliquez sur le nom de la coque pour faire votre demande de plans.

Année            Nom de la coque
1988 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      
1989                          
1989 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1990                          
1991 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1992                          
1993 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1994 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1995                          
1996 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1997 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
1998 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      
1999 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
2000 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                        
2001 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                  
2002 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                    
2003 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      
2004 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                    
2005 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                  
2006 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
2007 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      
2008                          
2009                          
2010                          
2011 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                  
2012 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.            
2013 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      
2014 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                

 

Réglage voiles par Exo

Réglage du couloir entre Foc et GV


  J’ai écrit cet article en pensant aux isolés, à ceux qui manquent d’informations et de l’assistance d’un club. Je ne fais pas de compétition et ne peux prétendre à la crédibilité d’un champion comme Paul Lucas dont des écrits sur MRB m’ont pourtant bien aidé à mes débuts en voile. Je me contente de naviguer à ma mode en cherchant à comprendre ce qui se passe.

  Les réglages en atelier sont terminés.
  Il s’agit d’un réglage sur le ber avant la première mise à l’eau.

Positionnement du ber :

  Le bateau est sur son ber, gîté de 20 à 30°, le tout placé dans une zone de vent aussi laminaire que possible (éloigné des obstacles, sans turbulences). On fait pivoter l’ensemble pour amener l’axe du bateau à une allure de près, le vent arrivant donc de l’avant, sur la droite ou la gauche avec un angle un peu plus grand que 45°.

Réglage en butée des longueurs d’écoute :

  - Le creux milieu des voiles, celui que leur confère l’assemblage des laizes avec pinces, est fixé par construction. On ne peut le modifier. Par contre on peut donner un certain creux à la bordure de la voile en jouant sur la tension du point d’écoute. Admettons qu’il s’agisse d’un jeu de voiles A et qu’on ait opté pour un creux de bordure de 8%.

  - Réglage sur la bôme de Grand Voile : En jouant sur la longueur d’écoute de la GV, s’arranger pour que sa bôme se place dans l’axe du bateau si l’on pousse en butée le manche voile et son trim (émetteur). Cela ne doit pas forcer, le servo d’écoute ne doit pas grogner.

  - Réglage sur la bôme de Foc : Régler la longueur de l’écoute de foc pour que la bôme de celui-ci soit un peu plus ouverte que la bôme de GV. On peut adopter un débord d’environ 4 cm de son extrémité arrière par rapport à l’axe du bateau (en attendant un affinage décrit plus loin).

Réglage moyen :

  Pour un réglage moyen de navigation, régler le trim voile pour que la bôme de GV qui était dans l’axe du bateau, fasse un angle d’environ 10° avec celui-ci, quand on tire en butée sur le manche voile.



Affinage du réglage du couloir entre foc et GV :

  Tourner lentement le ber pour rapprocher l’axe du bateau de la direction du vent. A un moment donné les voiles vont se mettre à faseyer (vibration de la chute des voiles comme un drapeau dans le vent).

Deux cas :

  - 1er cas : Le faseyement commence en même temps pour les deux voiles. La largeur du couloir et bonne. Les voiles sont à leur maximum de rendement.

  - 2ème cas : Le faseyement commence par le foc ou par la GV. Diminuer ou augmenter le débord du foc jusqu’à obtenir la synchronisation de la mise en faseyement. Contrôler ce réglage plusieurs fois.

Remarques :

  Il est normal que ce réglage du couloir entre foc et GV ne soit pas le même que celui d’un autre bateau de la même classe. C’est que leurs voiles n’ont pas exactement les mêmes caractéristiques, les mêmes réglages. L’interaction foc/GV est différente. Pour deux bateaux bien réglés, l’un s’accommodera d’un couloir de trois doigts, l’autre de quatre.

  Attention, si l’on décide de modifier le profil des voiles, leur position, leur dévers, il est vraisemblable que la synchronisation de la mise en faseyement des deux voiles soit décalée. On peut rapidement le vérifier et corriger éventuellement..

  Sur un dériveur cette synchronisation devient automatique quand on a l’habitue d’avoir les écoutes en main, toujours prêt à « tâter » le vent.

Le faseyement :



  Le vent applique sur la voile une force vélique qui, en aérodynamique, peut se décomposer en deux composantes la «portance» et la «traînée». La portance est favorable à l’avancement du voilier. La traînée est un élément favorable pour « descendre » dans le vent au portant mais devient un frein quand on remonte le vent aux allures de près.

  Pour qu’une voile donne son meilleur rendement il faut chercher le meilleur rapport portance/traînée. L’expérience a montré que la poussée vélique augmente quand l’angle d’incidence du profil de la voile avec le vent, diminue. Mais à un moment donné, quand l’angle diminue au-delà d’un certain seuil, les filets d’air décrochent, la voile faseye, la chute vibre, le bateau ralentit, le rendement chute. Le barreur soucieux de la bonne marche du bateau essaie donc de tenir ses voiles à la limite du faseyement.

  Facile à voir pour un barreur à bord de son dériveur. Facile d’intervenir sur les écoutes ou la barre.
  C’est moins évident pour un barreur de classe 1 m à 80 m de son bateau. Cependant si on ne voit pas ou n’entend pas le faseyement, on peut se demander pourquoi, tout d’un coup le voilier ralentit par rapport à la meute…

Remarque

  Dans certains cas, avec voiles fines (creux de bordure faible) et mer plate, pour contrôler un adversaire ou chercher à atteindre une marque de parcours sur un seul bord au lieu de deux, il est possible de serrer le près en poussant le trim à fond. Dans ce cas la bôme de GV se place dans l’axe du voilier, mais par le jeu du dévers, le voile fait encore un angle assez grand pour tirer le bateau, avec moins de force il est vrai. C’était l’avis de Paul Lucas. Je l’ai vérifié pour éviter deux bords mais pas pour marquer un adversaire.

Article écrit par Exo.

Mentions légales

Institutions